Accueil du site > Offre de Formation > Master > Master 1 : Biologie Animale Environnementale. Option : Reproduction et (...)

Master 1 : Biologie Animale Environnementale. Option : Reproduction et Développement

Le Master Recherche en Reproduction propose un tronc commun d’une année (M1) ; la spécialisation se fait en deuxième année (M2) comportant un semestre d’enseignement suivi d’un second semestre consacré à un stage dans un laboratoire de recherche sanctionné par un mémoire. De plus, le Master recherche en Reproduction & Développement possède un M1 commun avec le Master Recherche : Biologie Animale & Environnement, option Ecotoxicologie, le Master Recherche : Ecophysiologie animale et écologie et le Master Professionnel : Production Animale.
Parcours dispensé en  : Français 
Type  : Professionnel
Intitulés :Reproduction & Développement
Localisation de la formation  : 
 - Faculté (Institut) : Faculté des Sciences
 - Département : Biologie
Responsable de la formation :
 - Nom et prénom : SOLTANI-MAZOUNI Nadia
 - Grade : Professeur
 - Laboratoire de Biologie Animale Appliquée
 - Tel : 072 69 44 56 Fax : 038 87 91 11 E-mail : nmazouni@yahoo.fr
Partenaires :
Entreprises et autres partenaires socio-économiques :
 -FERTIAL
 -ARCELOR MITTAL
 -ONTF, Annaba
 -Direction de l’agriculture, Annaba
 -INPV, direction régionale
 Coopération internationale :
 -UA CNRS 5548 Développement et Communication Chimique, Faculté des Sciences,
 Université de Bourgogne, Dijon (France)

- Laboratory of Agrozoology, Faculty of Bioscience Engineering, Ghent University, Ghent (Belgium)

- EA 3184 MR USC INRA, Département de Biologie Environnementale, Université de Franche-Comté, Besançon (France) 
 
1. Contexte et Objectifs de la formation
Les méconnaissances actuelles en Reproduction et Développement constituent un problème majeur pour la santé humaine, la santé animale, la protection phytosanitaire et l’économie. L’objectif des plans nationaux de développement est la satisfaction de nos besoins alimentaires. Nos autorités compétentes fondent de grands espoirs sur l’augmentation des productions végétale et animale ainsi que sur la protection des forêts contre les déprédateurs et les différents types de cultures contre les ravageurs. La maîtrise de la reproduction des bovins représente un intérêt économique certain et entraînera l’augmentation du cheptel. Annaba et El-Tarf constituent une région agro-sylvo-pastorale d’une richesse animale incontestée : entomofaune des agrosystèmes et des forêts, faune aviaire lacustre, poissons dulcicoles, élevages bovins intensifs. La connaissance des cycles de reproduction de certaines espèces de poissons qui peuplent les lacs Mellah et Oubeïra peut aider à leur prolifération. L’amélioration du rendement des cultures et de l’élevage passe par la maîtrise de tous les paramètres de production, notamment le contrôle phytosanitaire et vétérinaire. La connaissance des étapes du développement des ennemis animaux (parasites, déprédateurs) des cultures et des élevages contribue à une diminution des pertes.
La reproduction est un facteur de pullulations des ravageurs, des vecteurs et des agents de nuisance. Aussi, une meilleure connaissance de la reproduction et du développement des parasites et des déprédateurs permettra de développer une lutte adéquate. L’intérêt grandissant des instances internationales pour un environnement propre oblige une orientation de la recherche vers une lutte efficace contre les ravageurs en utilisant des pesticides non nocifs à l’environnement. Des pesticides de nouvelles générations interfèrent avec le développement et la reproduction des espèces ciblées. Aussi, il nous paraît intéressant d’étudier toute une famille de molécules chimiques nouvelles, non polluantes, spécifiques à l’organisme visé et d’examiner leurs effets sur le développement et la reproduction des espèces causant des dégâts considérables au niveau des cultures et des forêts.
Le Master proposé vise à former à et par la recherche les étudiants aux concepts, aux méthodes et aux pratiques de la recherche fondamentale et appliquée dans le domaine de la reproduction et du développement animale. Ces objectifs impliquent une formation multidisciplinaire qui intègre tous les niveaux d’études depuis la molécule jusqu’à l’organisme et/ou l’écosystème dans les situations normales et perturbées. C’est pourquoi, notre formation s’intéresse aux processus biologiques fondamentaux communs aux autres disciplines (différenciation cellulaire, mitose, signalisation cellulaire, relations intercellulaires) et aux activités biologiques spécifiques de la reproduction (méiose, fécondation, développement précoce, endocrinologie et neuroendocrinologie) et au développement (cellules souches, développement post-embryonnaire).
 
2. Profils et compétences visés
Le Master Professionnel proposé en « Reproduction & Développement » est une formation adaptée à l’environnement socio-économique local, au potentiel de formation et de recherche et aux structures d’accueil des stagiaires au niveau de l’établissement et des structures locales.
Il comporte un premier niveau généraliste (M1) qui offre un tronc commun en premier semestre suivi au second semestre d’une formation conçue pour préparer au mieux leur spécialisation au niveau 2 (M2). Le niveau 2 (M2) est une spécialisation en « Reproduction & Développement » comprenant des matières fondamentale et techniques (embryologie expérimentale, Méthodes d’étude des Hormones). Il est issu de magistères pré-existants en Biologie Animale qui fonctionnent depuis plus d’une quinzaine d’années dont le Magister en Biologie Animale, option Reproduction et Développement (première ouverture 1988/89).
L’équipe pédagogique en charge de cette formation réunit des généticiens, des biologistes cellulaires et moléculaires, des physiologistes, des biochimistes, des vétérinaires et des agronomes. Les profils concernent plusieurs secteurs d’activité (agriculture, forêts, industries agro-alimentaires, biotechnologiques et pharmaceutiques, Instituts techniques d’élevage, Parcs naturels, Zoos).

3. Contextes régional et national d’employabilité
Le Master « Reproduction & Développement » concerne des champs disciplinaires où notre établissement possède beaucoup d’atouts avec notamment un fort potentiel de formation (15 professeurs et 13 maîtres de conférences au département de biologie dont 9 professeurs et 9 maîtres de conférences en biologie animale) et une assise de recherche très significative (9 laboratoires de recherche en Biologie sur un total de 49 au niveau de l’université). De plus, notre établissement est un pôle de formation régional en Biologie Animale d’une manière générale, et national en Physiologie des Invertébrés, en particulier.
Le Master s’appuie également sur notre expérience de la formation à la recherche. En effet, il fait suite à deux magistères qui ont accueilli pendant plus de 15 ans des étudiants en biologie, biochimie, agronomie et en sciences vétérinaires et qui fonctionnement en alternance depuis 2000 dans notre département. Enfin, il présente des interactions fortes avec le fort potentiel industriel et agro-sylvo-pastoral de la région Nord-Est du pays.
 
 
General strategy guide buy amoxicillin